Airtable vs Google Sheets : Notre comparatif

Dans l’univers des outils de gestion de données, Airtable et Google Sheets représentent des acteurs clés, chacun ayant ses propres avantages. Avec ce comparatif, nous avons cherché à examiner de manière approfondie chacune de ces deux plateformes, avec leurs fonctionnalités, forces, faiblesses et cas d’utilisation. Que vous soyez une petite entreprise cherchant à rationaliser vos processus métier ou une équipe travaillant sur des projets complexes, choisir entre Airtable et Google Sheets peut avoir un impact significatif sur votre efficacité opérationnelle. En explorant les différents aspects tels que la personnalisation, l’automatisation, la gestion des données, l’intégration avec d’autres outils, le prix, nous souhaitons vous fournir une vision complète pour vous aider à prendre une décision en fonction de vos besoins.

 

 

Quelle est la différence fondamentale en Airtable et Google Sheets ?

Airtable et Google Sheets sont deux outils de gestion de données, mais ils diffèrent dans leur approche de structure des données.

D’un côté, Airtable utilise une structure de base de données relationnelle, permettant de créer des liens entre différentes tables et d’établir des relations complexes entre les données. Cela demande que les données aient déjà été nettoyées et formatées au préalable.

De l’autre, Google Sheets, tout comme Excel, repose sur une structure de tableur, où les données sont organisées dans des cellules au sein de feuilles de calcul. Son gros point fort est qu’il permet de traiter des données brutes, de les mettre en forme puis de les exploiter.

 

Présentation des fonctionnalités de base d’Airtable

Avec son interface intuitive, Airtable propose plusieurs fonctionnalités de base qui en font une plateforme de gestion de données No Code flexible et puissante.

  • Base de données relationnelle : Airtable utilise une structure de base de données relationnelle, permettant de créer des liens entre différentes tables pour établir des relations entre les données.
  • Collaboration en temps réel : Plusieurs utilisateurs peuvent travailler simultanément sur une base de données, pour faciliter le travail en équipe.
  • Personnalisation des champs : Les utilisateurs peuvent définir des champs personnalisés pour répondre aux besoins spécifiques de leurs données. Avec des systèmes d’étiquettes de couleur, il est plus facile de s’y retrouver
  • Vues personnalisées : Airtable offre la possibilité de créer des vues personnalisées pour afficher et organiser les données de différentes manières.
  • Modèles prédéfinis : Des modèles prédéfinis sont disponibles pour différents cas d’utilisation, offrant un point de départ rapide pour la création de bases de données.
  • Sécurité et gestion des accès : Airtable propose des fonctionnalités de sécurité pour gérer l’accès aux données, y compris des options de contrôle des droits d’utilisateur.
  • Gestion des tâches et échéances : Il existe des fonctionnalités spécifiques pour la gestion de projet.
  • Intégrations avec des applications tierces et API : Il est possible de connecter Airtable à d’autres outils et applications, comme Make, Asana ou Notion, pour automatiser des flux de travail et des processus métier. En effet, des fonctionnalités d’automatisation permettent de définir des règles pour automatiser des actions en fonction de certains déclencheurs.

 

Présentation des fonctionnalités de base de Google Sheets

Ses fonctionnalités de base font de ce tableur un outil Low Code puissant pour la gestion de données, des calculs simples aux analyses les plus avancées.

  • Tableur traditionnel : Cet outil présente une interface de tableur traditionnelle avec des cellules organisées en lignes et colonnes.
  • Formules avancées : Il dispose d’un large éventail de formules pour effectuer des calculs complexes et des analyses de données très poussées.
  • Collaboration en temps réel : Permet à plusieurs utilisateurs de travailler simultanément sur une feuille de calcul.
  • Intégration avec Google Workspace : S’intègre de manière transparente avec d’autres outils tels que Docs, Gmail, Looker et Drive au sein de l’écosystème Google Workspace.
  • Création de graphiques : Permet la création de graphiques et d’outils de visualisation pour une présentation claire et synthétique des données.
  • Filtrage et tri des données : Offre des fonctionnalités avancées de filtrage et de tri pour organiser les données de manière personnalisée et adaptée à chaque situation.
  • Automatisations avec des macros : Permet l’enregistrement et l’exécution de macros pour automatiser des séquences d’actions répétitives.
  • Création de formulaires et enquêtes : Intégré à Google Forms pour collecter des données directement dans une feuille de calcul, puis analyser et exploiter les réponses.
  • Gestion des versions : Enregistre automatiquement les versions de la feuille de calcul, permettant de restaurer un état antérieur si nécessaire.
  • Connectivité avec des applications tierces : Peut être intégré à d’autres applications tierces via des add-ons et extensions.

 

Airtable et Google Sheets : Le prix

La question des coûts est inévitable lorsqu’on considère l’adoption d’une plateforme de gestion de données.

Plan tarifaire d’Airtable

Airtable propose des plusieurs tarifs, à partir de 20 euros par mois, adaptés à différents niveaux d’utilisation.

  • Gratuit : Airtable offre une version gratuite avec des fonctionnalités de base, idéale pour les TPE ou pour découvrir les fonctionnalités de la plateforme.
  • Équipe, Business et Entreprise : Ces trois plans « Équipe », « Business » et « Entreprise » débloquent davantage de fonctionnalités, telles que des extensions supplémentaires, des options de mise en forme et une plus grande capacité de stockage, offrant ainsi une solution plus adaptée pour des équipes plus importantes.

Plan tarifaire de Google Sheets

Le plan tarifaire, d’une dizaine d’euros par mois, est totalement lié à l’écosystème Google Workspace.

  • Gratuit : La version gratuite présente les fonctionnalités de base, pour une utilisation personnelle ou une entreprise de taille réduite.
  • Business : Les offres Business « Starter », « Standard », « Plus » et « Entreprise » proposent des fonctionnalités plus avancées comme des adresses e-mail professionnelles, des capacités de stockage, de synchronisation et d’automatisation plus importantes, la possibilité d’enregistrer des réunions Google Meet et une sécurité renforcée.

 

Tableau récapitulatif des fonctionnalités

FonctionnalitésAirtableGoogle Sheets / Excel
Recueil, nettoyage et analyse des données★★★★★★★
Gestion des données, Liens★★★★★★★★
Visualisation des données, dashboards★★★★★★★★★
Capacités d’automatisation des flux de travail★★★★★★★★
Connexions, intégrations et API★★★★★★★★
Prix★★★★★★★★

 

Les cas d’utilisation

Chaque plateforme a ses points forts et comprendre dans quels cas il est préférable d’utiliser Airtable ou Google Sheets est essentiel pour guider vos équipes dans leur choix.

Scénarios où Airtable s’en sort le mieux

La gestion de projet avec Airtable
La gestion de projet avec Airtable

 

En tant que plateforme nocode, pour des entreprises qui cherchent un outil de :

  • Gestion de projet : Airtable est plus adaptée à la gestion de projets grâce à sa structure de base de données relationnelle. Les utilisateurs peuvent facilement lier des informations entre différentes tables.
  • Gestion des tâches et des échéances : La flexibilité d’Airtable permet de créer des bases de données adaptées au suivi des tâches et des échéances. Les fonctionnalités avancées de filtrage et de tri facilitent la visualisation des tâches à accomplir et des délais à respecter pour davantage de productivité.
  • Gestion des contacts et des relations : Airtable excelle également dans la gestion des contacts et des relations. Les utilisateurs peuvent créer des bases de données personnalisées pour suivre les interactions avec les clients, les partenaires ou les membres de l’équipe, établissant ainsi des relations claires.

En bref, Airtable est une plateforme No Code particulièrement adaptée dans la cas de la gestion d’un portefeuille clients. En effet, il peut être connecté avec un CRM, pour des campagnes marketing et de la relation client.

Scénarios où un tableur est plus adapté

Un tableur est une meilleure solution pour la data analyse et la data visualisation
Un tableur est une meilleure solution pour la data analyse et la data visualisation

 

En tant que solution Low Code, pour les équipes qui souhaitent :

  • Faire de la data analyse : Google Sheets est particulièrement puissant pour les analyses de données en raison de ses fonctionnalités avancées de formules et de calculs.
  • Travailler en data visualisation : Tout comme avec Excel, les utilisateurs peuvent effectuer des analyses approfondies et créer des tableaux de bord complets.
  • Créer des formulaires et des enquêtes : Grâce à son intégration avec Google Forms, Google Sheets permet de créer facilement et rapidement des formulaires et des enquêtes. Ainsi, les données collectées via les formulaires sont automatiquement alimentées dans une feuille de calcul, simplifiant ainsi l’exploitation des réponses.

Au final, Google Sheets est un outil Low Code parfait pour recueillir, analyser et visualiser des données.

 

Notre avis : Comment choisir entre Airtable et Google Sheets ?

Après avoir exploré en détail les différentes facettes de chaque solution, il est temps de récapituler les points forts et les points faibles de chaque plateforme. Cette synthèse vous aidera à prendre une décision en fonction de vos besoins en gestion de données.

Notre avisAirtableGoogle Sheets / Excel
+Base de données relationnelle
Automatisation des flux de travail
Travail collaboratif
Connexions et API
Recueillir, analyser et exploiter des données (formules et macros)
Créer des dashboards
Travail collaboratif
Intégration dans Google Workspace
Analyser et exploiter des données
Architecture complexe des workflows
Liens entre les données
Courbe d’apprentissage du Low Code

 

Conclusion

Le choix entre Airtable et Google Sheets dépendra largement des besoins de votre entreprise et de vos préférences individuelles en matière de gestion de données. La plateforme No Code Airtable se distingue par sa capacité à gérer des bases de données relationnelles. Toutefois, les utilisateurs doivent être prêts à investir du temps dans l’apprentissage de ses fonctionnalités avancées. D’un autre côté, Google Sheets excelle dans l’analyse, la visualisation et l’exploitation des données. La possibilité d’ajouter du code via les macros est un gros plus. En fin de compte, la prise de décision devrait se baser sur la nature de votre projet, le degré de complexité de vos données et vos exigences en termes de fonctionnalités.

 

Click to rate this post!
[Total: 3 Average: 5]

Laisser un commentaire